Nouvelles / Новости


« Et vous serez mes témoins »

(Ac 1,8)

XVIe CONGRES ORTHODOXE

EN EUROPE OCCIDENTALE

1er - 4 novembre 2018

Manosque, Sainte-Tulle - France

Sous l’égide de l’Assemblée des Evêques orthodoxes de France (AEOF)

 

Selon la parole du Seigneur, les chrétiens sont appelés à faire rayonner autour d’eux l’espérance et l’amour de Dieu envers le monde. Comment les fidèles, seuls et en communauté, peuvent-ils incarner cette mission dans la complexité du monde contemporain ? Comment offrir un témoignage pertinent du Christ dans un contexte sécularisé ? Comment faire de la vie et de l’action sociales un signe de la présence du Christ ? Comment témoigner de l’unité de l’Église malgré les divisions des chrétiens ? 

Pour approfondir ces questions, à travers des temps de réflexions, de convivialité et de prière, venez au XVIe Congrès orthodoxe !

 

Depuis 1971, la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale organise tous les trois ans un congrès qui rassemble pasteurs et fidèles orthodoxes par-delà le morcellement structurel qui les sépare encore en Europe de l’Ouest.

La Fraternité orthodoxe est une initiative ecclésiale, débutée dans les années 1960, notamment autour de personnalités telles qu’Olivier Clément, Elisabeth Behr-Sigel, le P. Cyrille Argenti, Jean Tchékan,...

 

Elle se veut un espace d’amitié qui rassemble des personnes, des mouvements et des communautés qui désirent œuvrer ensemble à l’unité et au témoignage de l’Église orthodoxe en Europe de l’Ouest. Elle est notamment à l’origine de publications liturgiques et catéchétiques.

Télécharger
Programme
Programme du XVIème congrès orthodoxe en Europe occidentale,du 1er au 4 novembre 2018 à Manosque, Sainte-Tulle - France
Programme.pdf
Document Adobe Acrobat 2.2 MB
Télécharger
Affiche
Affiche du XVIème congrès orthodoxe en Europe occidentale, du 1er au 4 novembre 2018 à Manosque, Sainte-Tulle - France
FR-Affiche-XVIe-congres.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB


 À propos du Cimetière russe de Caucade à Nice

 

Pas plus dans le passé qu'aujourd'hui le cimetière de Caucade-Sainte-Marguerite, dit "cimetière russe", n'a appartenu à l'État russe, quoi qu'en disent nos détracteurs. Il a été fondé en 1867 par la volonté des résidents russes de Nice qui ont acquis un premier terrain et obtenu l'autorisation de son implantation, puis acquis un second terrain pour son agrandissement.

 

Depuis sa fondation, il a accueilli pour leur dernière demeure des orthodoxes russes, certes, mais aussi grecs, serbes, albanais, arméniens géorgiens et leurs conjoints, qu'ils soient orthodoxes ou pas, sans discrimination d'aucune sorte. Après l'exode qui a suivi la Révolution d'Octobre 1917, il est devenu le cimetière des exilés, puis des français que la plupart de ces exilés étaient devenus.

 

Depuis sa création en 1923, l'Association Cultuelle Orthodoxe Russe gère ce cimetière, confrontée, ce qui est le cas dans tous les cimetières, à l'abandon par les familles - pour de multiples raisons - des sépultures de leurs proches. L'A.C.O.R. a pendant des décennies payé le salaire d'un gardien permanent du cimetière, chargé de son ouverture au public et de son entretien. Ceci ne dispensait en rien les familles d'un devoir d'entretien, dont un grand nombre, avec le temps, avait cessé de visiter ses défunts. Ces longues années ont été ponctuées de nombreuses campagnes de restauration et de réparation ainsi que d'entretien des végétaux envahissants. L'association cultuelle a fait régulièrement appel aux familles afin d'obtenir une participation à cet entretien. Aujourd'hui, le cimetière est ouvert quatre demi-journées par semaine par des bénévoles et régulièrement entretenu. Actuellement la restauration de la chapelle est en cours, les palmiers malades ont été taillés et traités.

 

Aucune action illégale de la part de l'ACOR n'est à déplorer.

 

Par contre, comment qualifier les actions brutales commanditées par la Fédération de Russie ?

- en février 2016, elle confiait au prêtre de la cathédrale Saint-Nicolas et ses hommes de main le soin de forcer la serrure du portail du cimetière, de faire main basse sur une copie du plan et de la liste des tombes, se réclamant du jugement qui en mai 2013 rendait la Fédération de Russie propriétaire de la cathédrale Saint-Nicolas, et se basant sur une interprétation abusive et falsifiée de ses conclusions.

- en juillet 2016, elle inhumait par la force, sans entente préalable ni réservation , en dehors des emplacements existants, un des proches du prêtre de la cathédrale Saint-Nicolas victime de l'attentat du 14 juillet.

 

L'ACOR, en 2015, a assigné l'État de la Fédération de Russie, contestant la validité des actes notariés qu'il avait fait déposer en 2014 auprès de la Publicité foncière pour s'attribuer la propriété des terrains autour du parc de la cathédrale, du cimetière paroissial de Caucade, et de notre église Saint-Nicolas-Sainte-Alexandra de la rue Longchamp.

Après plus de deux ans, le procès n'a toujours pas eu lieu.

Ces jours derniers, l'Ambassade de Russie invite les familles des représentants ayant des proches inhumés dans le cimetière Sainte-Marguerite à se rendre à une réunion dédiée à l'avenir du lieu. Ce soudain intérêt pour les familles des défunts inhumés dans notre cimetière Sainte-Marguerite, du moins celles que l’Ambassade russe a sélectionnées, est pour le moins surprenant.

 

 

Le conseil paroissial de l'église Saint-Nicolas-Sainte-Alexandra, à Nice

samedi 14 avril 2018


По поводу Ниццкого русского кладбища в квартале Кокад (Caucade)

 

Никогда кладбище Кокад в Ницце, называемое "русским кладбищем", не являлось собственностью русского государства, вопреки утверждениям наших недоброжелателей.

 

Основано оно было в 1867 г. по инициативе русских, проживавших на Лазурном берегу. Ими был приобретен первый участок, получено разрешение на созлание кладбища, затем приобретен второй участок.

Со дня его основания на кладбище хоронили русских православных, но также греков, сербов, албанцев, армян, грузин и их близких, независимо от их вероисповедания.

После Революции оно стало местом упокоения беженцев из России. Со временем, подавляющее большинство из них приняло французское гражданство.

 

Православная культовая ассоциация ACOR ("Association Cultuelle Orthodoxe Russe" de Nice) была основана с 1923 г. и с тех пор она ведает кладбищем. В течение десятилетий она нанимала постоянного сторожа, в чьи обязанности входили содержание кладбища в добром порядке и прием посетителей.

Родственникам же надлежало содержать могилы. По разным причинам со временем многие семьи перестали выполнять свой долг.

Все эти годы регулярно проводились реставрационные и садовые работы. АCOR регулярно обращалась и продолжает обращаться к семьям, приглашая их принимать в этих работах участие.

Сегодня, члены прихода безвозмездно открывают кладбище посетителям четыре раза в неделю и следят за чистотой аллей и могил. АCOR, за свой счет, предприняла ремонт часовни.

 

Никаких противозаконных действий ACOR не совершала.

 

Как, за то, охарактеризовать акции представителей Российской Федерации как:

- взлом в феврвле 2016 г замка кладбищенских ворот и кражу копии плана кладбища и список могил? И все это под предлогом, что в мае 2013 г. французский суд поизнал право Российской Федерации на собственность собора святителя Николая.

- в июле 2016 г. насильственное захоронение, без предварительного договора, жертвы теракта 14-го июля, приближенного священника Николаевского собора.

 

В 2015 г., не признавая действительность нотариальных документов, гласящих о правах Российской Федерации на участки, находящиеся близ собора, на кладбище, и на приходской храм на улице Лоншан, АСОR вызвала РФ в суд, который до сих пор не состоялся.

 

В понедельник 16 апреля русское посольство в Париже организует для представителей семий, чьи родственники похоронены на кладбище Кокад, собрание, посвященное будущему кладбища.

Этот внезапный интерес к нашим умершим предкам и к их могилам по меньшей мере настораживает.

 

Cуббота 14-го апреля

Сообщение приходского совета храма Святителя Николая Чудотворца и Святой Царицы Мученицы Александры в Ницце. 


Fête paroissiale de la Saint Nicolas

et visite pastorale de son éminence l'archevêque Jean de Charioupolis

 

Lundi 18 décembre et mardi 19 décembre 2017, à l'occasion de la fête de Saint Nicolas, Mgr Jean de Charioupolis, archevêque - exarque du patriarche oecuménique pour les églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale, a rendu une visite pastorale à la paroisse Saint Nicolas et Sainte Alexandra à Nice. 

 

Le lundi soir, Mgr Jean a présidé l'office de la vigile de la fête. 

 

A l'issue de l'office, Mgr Jean a rencontré le p. Igor, notre recteur, les membres du conseil, ainsi que plusieurs fidèles investis dans la vie paroissiale.

Mgr Jean a répondu avec simplicité, détermination et bienveillance aux questions portant sur l'avenir de l'Exarchat au sein du patriarcat oecuménique, sur la nécessité pour l'Eglise de susciter des vocations, notamment monastiques, sur la situation locale niçoise, apportant son soutien à l'action menée en réponse aux prétentions de la Fédération de Russie, sur la tradition liturgique de notre diocèse, sur la catéchèse des enfants et des adolescents, et sur bien d'autres sujets. 

 

Les fidèles se sont retrouvés le lendemain matin pour la célébration de la Divine Liturgie, présidée par Mgr Jean. 

 

Autour de l'archevêque ont concélébré 8 prêtres : p. Alexis (Baïkov), doyen d'Italie, recteur de la paroisse Saint Nicolas le Thaumaturge à Rome, p. Serge (Herasymenko), doyen du sud-est de la France, recteur des paroisses de la Résurrection à Toulon et de Saint-Raphaël l'Archange à Saint-Raphaël, p. Jean (Gueit), recteur de la paroisse Saint Hermogène à Marseille, p. Igor (Koritskiy), recteur de la paroisse Saint Nicolas et Sainte Alexandra à Nice, p. Michel (Seliniotakis), recteur de la paroisse Saint Spyridon à Nice (métropole grecque), p. Nicodème, hiéromoine à Nice, p. Denis (Baïkov), recteur de la paroisse du Christ Sauveur, de Sainte Catherine et de Saint Séraphin à San Remo, p. Alexandre (Dmyshouk), prêtre desservant de la paroisse Saint Michel Archange à Cannes, l'archidiacre Vsevolod (Borzakovsky) de la paroisse Saint Nicolas le Thaumaturge à Rome. 

 

Le choeur était placé sous la direction du chef de choeur Alexis Jankin.

 

Le p. Félix BAUDOUIN, adjoint au responsable diocésain pour les relations oecuméniques, représentait le diocèse niçois de l'église catholique. 

 

Au début de la Divine Liturgie, Mgr Jean a tonsuré et ordonné lecteurs pour l'église Saint Nicolas et Sainte Alexandra deux paroissiens: David et Julien. Au cours de la liturgie, il a décerné au p. Igor (Koritskiy), recteur de la paroisse Saint Nicolas et Sainte Alexandra, l'épigonation, et au p. Alexis (Baïkov), doyen d'Italie, recteur de la paroisse Saint-Nicolas le Thaumaturge à Rome, la croix ornée

 

Au cours de son homélie, faisant référence à l'évangile de la fête (Luc VI : 17-23), Vladyka a insisté sur l'amour pastoral du Saint évêque Nicolas pour son troupeau et souligné combien Saint Nicolas est un exemple d'amour et de miséricorde pour tous les pasteurs de l'Eglise. 

 

A l'issue de la Liturgie, les fidèles se sont retrouvés autour de leur évêque pour partager des agapes préparées par les fidèles. Bien que la fête paroissiale ait eu lieu cette année en semaine, la salle de la bibliothèque accueillait à grand peine tous les paroissiens présents, tant ils étaient nombreux. 

 

Tous ceux qui ont participé à ces beaux offices, tous ceux qui ont eu l'occasion d'échanger avec Mgr Jean quelques mots ou de recevoir sa bénédiction sont repartis apaisés par sa grande bienveillance et par l'amour qui se dégage de ses paroles. 

La visite de notre bon pasteur a été un moment de grande joie, d'espoir et de bénédiction  pour son troupeau niçois  !

 


Fête paroissiale et visite pastorale de Mgr Jean de Charioupolis

les 18 et 19 décembre

Notre fête paroissiale aura lieu comme chaque année pour la Saint Nicolas, les lundi 18 et mardi 19 décembre 2017. Les offices liturgiques seront présidés par notre évêque : l'archevêque Jean de Charioupolis, exarque du Patriarche Oecuménique pour les églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale.

Le lundi 18 décembre, la vigile sera célébrée à 18 heures. 

Le mardi 19 décembre, la Divine Liturgie sera célébrée à 10 heures.

Des agapes carêmiques auront lieu après la Liturgie le mardi 19 décembre avec les plats préparés par les paroissiens.

 

Приходской праздник и пастырский визит высокопреосвящ. Иоанна Архиепископа Хариупольского

На Приходской праздник в честь Святителя Николая 18 и 19-го декабря к нам приедет с пастырским визитом высокопреосвящ. Иоанн Архиепископ Хариупольский, экзарх Вселенского Патриарха Архиепископии Русских Правосл. Церквей в Западной Европе.

18.12 (понедельник)  Всенощное бдение в 18ч

19.12 (вторник) Литургия в 10 ч. с последующей трапезой, приготовленной прихожанами.

 


Réparation de l'église du cimetière paroissial de Caucade : appel à participation


уроки французского языка

для начинающих

Начало занятий в середине октября.

За справками  просим обращаться по телефону : 07 68 29 82 47 (Светлана)


Entretien  du cimetière de Caucade par une équipe de paroissiens

 

Le samedi 30 septembre 2017, à 9h30, la Divine Liturgie était célébrée dans la chapelle Saint Nicolas du cimetière par le recteur de la paroisse, le p. Igor, comme tous les samedis.

Après la Liturgie, une équipe de paroissiens munis de gants, de sécateurs, de râteaux et de balais se lançait dans d'importants travaux de jardinage et de nettoyage du cimetière paroissial.

Par ailleurs, quelques paroissiens de l'Association Cultuelle Orthodoxe Russe de Nice consacrent quatre demi-journées par semaine pour assurer bénévolement l'ouverture et l'entretien du cimetière paroissial. Les travaux de nettoyage du samedi 30 septembre se sont achevés par des agapes partagées fraternellement dans le jardin de la maisonnette du cimetière.